sport

Sport

CHAN 2018 :Le Maroc en groupe A avec la Guinée, le Soudan et la Mauritanie

 
 
 
Les groupes du CHAN 2018 sont connus. L’équipe nationale locale du Maroc qui jouera ses matchs au Complexe Mohammed V de Casablanca affrontera la Guinée le Soudan et la Mauritanie .
 
Group A (Casablanca)
Morocco
Guinea
Sudan
Mauritania
 
Group B (Marrakech)
Cote d’Ivoire
Zambia
Uganda
Namibia
 
Group C (Tangier)
Libya
Nigeria
Rwanda
Equatorial Guinea
 
Group D (Agadir)
Angola
Cameroon
Congo
Burkina Faso
 

La belle : Après une finale remportée par le Raja et une autre par le DHJ, place à une troisième pour les départager

 

 

 

Le complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat sera, ce samedi à partir de 16 heures, le théâtre de  la finale de la Coupe du Trône de football, édition 2016-2017, avec comme protagonistes le Raja de Casablanca et le Difaâ Hassani d’El Jadida. 
Une belle affiche sur le papier que l’on espère voir autant sur la pelouse. Que l’importance de l’enjeu n’affecte point la qualité du jeu pour que cet ultime acte soit un véritable show au grand bonheur du public marocain comblé par deux performances continentales : la qualification du Onze national au Mondial et le sacre du Wydad en Ligue des champions. 
Ce sera le troisième face-à-face en finale entre le Raja et le DHJ avec un sacre pour chacun des deux clubs. Les Casablancais s’étaient imposés en 1977 alors que les Jdidis ont dû attendre 2013 pour décrocher leur premier titre majeur. Pour 2017, c’est du 50-50 même si d’aucuns voient le Raja en favori au vu de son effectif qui compte des joueurs aguerris. En tout cas, la casquette d’outsider devrait aller à merveille pour la formation doukkalie, auteure d’une entame de saison concluante et qui pourrait devenir leader du concours si elle parvienne à remporter ses deux matches en retard. 
Pour cette confrontation, qui sera sifflée par Hicham Tiyazi secondé par Lahcen Azgaou et Hicham Aït Abbou, la différence devrait se faire sur des petits détails et chaque coach a sa petite idée en tête afin de mener ses poulains à bon port. 
L’entraîneur du Raja, l’Espagnol Juan Carlos Garrido, est conscient de l’âpreté de la tâche mais il reste confiant dans ses propos, à l’instar d’ailleurs du coach du DHJ, Abderrahim Taleb, qui croit en ses joueurs, capables d’atteindre l’objectif escompté par toutes les composantes de l’équipe doukkalie. 
Si le DHJ devra compter sur l’ensemble de ses éléments, décidés plus que jamais à se dépenser à fond en vue d’avoir le dernier mot, le Raja, qui s’était préparé à ce match à Rabat, devra faire sans Abdeljalil Jbira, blessé. Il sera remplacé par Adil El Karouchi, un ex-du Difaâ, tout comme Zakaria Hadraf et  qui ne se feront pas prier pour planter un but à leur ancien club si l’opportunité se présente. 
Une finale qui drainera sans aucun doute un grand nombre de spectateurs et la Fédération Royale marocaine de football a jugé bon de distribuer les billets à parts égales entre le public du Raja et celui du Difaâ (12.000 pour chaque club). Une forte présence des supporteurs devant, donc, garantir un plein succès à cette prestigieuse épreuve du football national à condition que les surexcités se tiennent à carreau et que le fair-play soit au rendez-vous. 
Il convient de rappeler qu’avant d’atteindre cette finale de la Coupe du Trône, le DHJ avait éliminé aux précédents tours les équipes de la Renaissance de Zmamra, de l’IRT, du CRA et de la RSB. Le Raja, quant à lui, avait surclassé les formations de l’Olympique Dchira, du FUS, du CAK et de l’AS FAR, le club le plus titré avec onze trophées

Mondial-2018: la composition des chapeaux désormais connue

 
 
 
 
Les 32 participants à la Coupe du Monde en Russie sont désormais connus, de même que les chapeaux qui seront déterminants pour le tirage au sort du tournoi final qui aura lieu le 1er décembre.
 
Après la qualification du Pérou dans la nuit de mercredi à jeudi, "la répartition des pots est connue", a annoncé la Fifa sur son site internet jeudi matin. 
 
La répartition des sélections se fait sur la base du classement Fifa du mois d'octobre et place le Pérou, dernière nation qualifiée, dans le chapeau 2. La Russie, pays-hôte, est automatiquement dans le premier chapeau.
 
Le tirage au sort du tournoi final aura lieu le 1er décembre à Moscou, au Kremlin. Deux nations d'une même confédération ne pourront se retrouver dans le même groupe, hormis celles issues de l'Europe, à raison de deux par groupe maximum.
 
Voici la répartition des chapeaux pour le tirage au sort :
 
Chapeau 1: Russie, Allemagne, Brésil, Portugal, Argentine, Belgique, Pologne, France.
 
Chapeau 2: Espagne, Pérou, Suisse, Angleterre, Colombie, Mexique, Uruguay, Croatie.
 
Chapeau 3: Danemark, Islande, Costa Rica, Suède, Tunisie, Egypte, Sénégal, Iran.
 
Chapeau 4: Serbie, Nigeria, Australie, Japon, Maroc, Panama, Corée du Sud, Arabie saoudite.
 

Eliminatoires du Mondial2018: Gianluigi Buffon annonce son retrait international après l’élimination de l’Italie

 

 

Le gardien de l'équipe d'Italie Gianluigi Buffon a affirmé lundi qu'il mettait un terme à sa carrière internationale, après l'élimination de la Squadra Azzurra de la course à la Coupe du monde 2018 par la Suède.

"Je suis désolé, désolé, désolé. Pas pour moi mais pour tout le football, parce que nous avons échoué et même d'un point de vue social ça peut être vraiment important", a dit Buffon en larmes, à la télévision italienne.

"C'est le seul regret que j'ai. Pas d'arrêter, parce que le temps passe et que c'est normal que ça se passe comme ça. Je regrette juste que mon dernier match en sélection coïncide avec cette élimination", a poursuivi le gardien italien.

La retraite du légendaire gardien italien de 39 ans était dans l'air du temps, c'est désormais officiel. Buffon entendait mettre fin à sa carrière en sélection à l'issue de la Coupe du monde, mais comme l'Italie a été éliminée, celui-ci a disputé son dernier match sous le maillot de l'Italie lundi.

"Je laisse des garçons qui feront parler d'eux, que ce soit (Mattia) Perin ou (Gianluigi) Donnarumma. J'embrasse tous ceux qui m'ont soutenu", a-t-il ajouté.