sport

Sport

L’assistant de Pelé dément son hospitalisation

 

L’assistant et le bras droit de Pelé a démenti, vendredi, que la légende du foot brésilienne a été admise à l’hôpital pour épuisement sévère, comme annoncé par la Football Writers Association (FWA), une organisation basée à Londres.

« Je ne sais pas qui a inventé cette histoire. Il (Pelé) s’est rendu en voiture à Rio de Janeiro cette semaine et le voyage était stressant et épuisant. Il ne s’est pas senti mal, il est chez lui en train de faire de la kinésithérapie », a affirmé José Fornos Rodrigues.

Selon Rodrigues, alias « Pepito », le triple champion du monde de football ne s’est pas déplacé à Londres cette semaine car il est arrivé à Sao Paulo très fatigué du voyage qu’il avait fait à Rio de Janeiro pour prendre part à la cérémonie d’ouverture du championnat de l’État, dont il est l’ambassadeur.

« Un aller-retour à Londres aurait été épuisant », a-t-il ajouté, cité par les médias brésiliens.

Consultés par les médias, des proches de Pelé ont également affirmé qu’ils n’étaient pas au fait de l’hospitalisation du Roi du foot.

L’Hôpital Albert Einstein de Sao Paulo, où Pelé est régulièrement suivi, a également démenti que ce dernier ait été admis cette semaine dans l’un de ses services.

Quelques heures plus tôt, le FWA, qui regroupe des journalistes et des correspondants sportifs, avait annoncé, dans un communiqué, que Pelé, 77 ans, a dû annuler son déplacement à Londres où il était convié à un Gala.

« Tôt ce jeudi, Pelé s’est effondré et a été hospitalisé au Brésil où il a passé une série de tests indiquant un épuisement sévère », avait annoncé la FWA.

CHAN 2018: El Kaabi signe un triplé et envoie le Maroc en quarts

 
 
 
La sélection marocaine de football des joueurs locaux s’est imposée face à son homologue guinéenne sur le score de 3 buts à 1, mercredi soir au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, en match de la deuxième journée du 1er tour (groupe A) du Championnat d’Afrique des Nations Maroc-2018.
 
Les trois réalisations des Lions de l’Atlas ont été inscrites par Ayoub El Kaabi, auteur d’un hat-trick (27è, 64è, 67è), alors que l’unique but des Guinéens a été l’oeuvre de Saidouba Bissiri Camara (28è).
 
Cette victoire permet aux les Lions de l’Atlas de conserver la première place du groupe (6 points), devant le Soudan (3 pts) qui affrontera la Mauritanie plus tard dans la soirée.
 
Lors de la première journée, les Nationaux s’étaient imposés par 4 buts à 0 face à la Mauritanie, alors que le Soudan avait pris le dessus sur la Guinée 2-1.

ZAKI, MEILLEUR ENTRAÎNEUR EN ALGÉRIE

 

 

L’entraîneur marocain, Badou Zaki a reçu une nouvelle distinction en Algérie. Il a remporté le prix du meilleur entraîneur en 2017 lors de la cérémonie annuelle du footballeur algérien de l'année, organisée par le quotidien sportif algérien «Al Haddaf».

Son prix lui a été décerné par l'entraîneur de l’équipe nationale algérienne Rabah Madjar. L’ancien ailier a remis le bouclier commémoratif à l'ancien gardien de but marocain. Baddou Zaki a été honoré après sa grande saison avec le CRB de Belouzdad avec lequel il a réussi à remporter, grâce à son leadership, la Coupe d'Algérie face à l'ES Sétif, champion du championnat algérien. Cette dernière a raflé le titre de meilleure équipe lors de la saison 2016-2017.

Dans les autres trophées remis durant cette soirée, la star de Naples et l'équipe algérienne Faouzi Gholam a reçu le prix du joueur algérien de l'année 2017. Et c’est Paolo Maldini, légende de Milan et de l'équipe nationale italienne, qui lui a remis le ballon d'or algérien. Il succède ainsi à la star de Leicester, Riad Mehrez, champion en titre en 2015 et 2016 respectivement.

Message de condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de Hamid El Hazzaz

 
 
 
 
Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Hamid El Hazzaz, ancien gardien de but du Moghreb de Fès et de l'équipe nationale de football, décédé samedi à l'âge de 72 ans.
 
Dans ce message, le Roi affirme avoir appris avec une profonde émotion l’annonce du décès de feu Hamid El Hazzaz.
 
En cette douloureuse occasion, le Souverain exprime à la famille El Hazzaz et à travers elle aux amis et fans du défunt ainsi qu’à la grande famille sportive nationale et particulièrement au club du Moghreb de Fès, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion suite au décès de l’un des prestigieux gardiens de but qui ont contribué aux bons résultats enregistrés par le football national lors d’un bon nombre de compétitions et rencontres continentales et internationales au cours des années soixante et soixante-dix.
 
"Le défunt, que Dieu l'ait en Sa sainte miséricorde, était un exemple pour son grand esprit sportif et pour son amour sincère pour la Patrie", ajoute le Roi dans ce message, implorant le "Très Haut d’accorder son immense miséricorde à feu Hamid El Hazzaz, de le rétribuer amplement pour ses nobles actions et patience et réconfort à la famille du regretté".